Bienvenue sur HAMMER PROJECT

Les décisions en matière de gestion forestière impactent l’exploitation à long terme et parfois de manière irréversible. Il est donc fondamental de pouvoir se doter d’outils et connaissances qui permettent d’optimiser la prise de décisions afin de préserver la ressource et d’en anticiper l’exploitation, donc de s’inscrire dans une démarche de développement durable à l’échelon d’une parcelle ou d’un massif.

Le but du projet HAMMER (Harvesting with Marteloscope Methodology in a European Ring) est de construire une collection de marteloscopes numérisés pour les apprenants de l’enseignement forestier et les professionnels de la filière. Cette plateforme numérique permet ainsi de visualiser les conséquences des décisions de coupe sur le peuplement voire de traiter et analyser les données à travers différentes dimensions : économiques, écologiques, risques…

En plus du CFPPA de Bazas, participent au projet 2 écoles forestières espagnoles de Galice (Antioquia et Sergude), l’université de Tempere en Finlande, le centre forestier italien d’Ormea Baruffi et l’organisme de formation Forêt Walonne en Belgique. L’Institut technologique FCBA est également partenaire du projet.

Les points clés de HAMMER sont :

a)    de  s’adresser à tous les types d’apprenants de l’enseignement forestier et ce quel que soit leur statut : formation initiale, continue ou par apprentissage;
b)    de  répondre aux besoins en formation des professionnels de la filière forestière que ce soit en matière de gestion (par exemple vis à vis des propriétaires) ou pour l’exploitation (formation des opérateurs en abattage);
c)    pour les apprenants de combiner travail de terrain et activités en salle tout en les associant à la construction des marteloscopes et en donnant la possibilité de réaliser des mobilités à l’international;
d)    de  proposer un outil d’enseignement attractif et moderne afin de travailler sur des marteloscopes présentant des caractéristiques diverses suivant leur origine : forêt nordique irrégulière à croissance lente, sylviculture régulière, forêt de feuillus, végétation méditerranéenne…

Le projet Hammer est réalisé dans le cadre d’un partenariat stratégique trans-sectoriel du programme ERASMUS + KA2 et prévoit la mobilité de 96 apprenants.