IES Cidade de Antioquia

IES Cidade de AntioquiaL’IES Cidade de Antioquia est une école située dans la Région de Limia dont la population est d’environ 9000 habitants. Xinzo de Limia son chef lieu concentre plus de la moitié des habitants (5000). Cette commune est située dans un des territoires les plus caractéristiques de Galice puisque formée par le lac artificiel desséché d’Antela, pourtant située dans une zone les plus humides de Galice. Aujourd’hui ce territoire est dédié quasi-exclusivement à la culture de la pomme de terre. D’ailleurs, la majorité des habitants de la commune de Xinzo de Limia vit d’agriculture et d’élevage. Cette population est âgée et composée pour une proportion importante de personnes originaires du Maghreb.
Les formations dispensées au sein de l’IES Cidade de Antioquia relèvent de  cycles de formation professionnelle dans les domaines agricoles, forestiers, administratifs et électronique au sein des 3 entités qui sont :

  • le collège d’enseignement secondaire
  • le lycée qui forme au baccalauréat
  • le centre de formation continue pour adultes

xunta galiciaOurense Avenue, 186
32630, Xinzo de Limia, Ourense
Spain
T: 0034 988 460 519
Fax: 0034 988 550 677
http://www.edu.xunta.es/centros/iescidadeantioquia

 ooooooooooooooo

CARACTERISTIQUES DE LA REGION

Typical forestL’IES Cidade de Antioquia est situé en Galice dans le nord ouest de l’Espagne. La Galice est un des plus importants massifs forestiers Espagnols et produit plus de 40% de la ressource nationale en bois. Ce secteur en bonne santé et en plein développement est le moteur de l’économie rurale régionale. En Galice, la gestion globale de la forêt est rendue difficile par la structure des propriétés. En effet, le tissu forestier est constitué à 97% par des petits propriétaires qui exploitent, pour les deux tiers d’entre eux, des surfaces très morcellées (moins de 3 ha). Les 30% restants appartiennent aux communautés locales.
Seule une faible proportion de la forêt est gérée de manière durable, bien que l’industrie forestière pousse à la certification des pratiques vertueuses environnementales sous la pression des pouvoirs publics et des exigences du marché du bois. Il en va de même de l’Administration Forestière Gouvernementale (Dirección Xeral de Montes e Industrias Forestais ou DXMIF) qui développent des stratégies et politiques pour favoriser une gestion forestière plus respectueuse de l’environnement.
3 espèces représentent 55% de la ressource forestière : le Pin maritime, le chêne pédonculé et l’eucalyptus. Les 45 % restants concernent le chêne des Pyrénées, le pin radiata, le pin sylvestre, mais aussi des mélanges d’espèces et arbustes que l’on trouve de manière isolée ou en bordures des rivières.